Évolution du marché immobilier

Évolution du marché immobilier depuis les trente dernières années, des données surprenantes !

L’évolution du marché immobilier a bien changé depuis les trente dernières années. On connaît tous quelqu’un ayant eu la chance d’acheter une propriété pour un prix qui semble aujourd’hui être une bouchée de pain, et qui pourra profiter d’un prix de revente équivalent au double, voire au triple du montant payé. Toutefois, selon une étude de JLR1, tout porte à croire qu’acheter une maison coûterait en fait moins cher qu’il y a trente ans ! De quoi réjouir les nouveaux acheteurs !  

 

Immobilier et inflation, deux données intimement liées !

Avant de plonger dans un jargon économique, voyons d’abord quelques termes et leur signification.

  • Médiane et prix médian : la médiane est la valeur du milieu d’un ensemble de données. La médiane, c’est exactement le nombre qui se situe en plein milieu pour un ensemble de données ordonnées. Ainsi, le prix médian signifie le prix milieu, donc 50 % des valeurs lui sont supérieures, et 50 % des autres lui sont inférieures.2
  • Inflation : selon le Larousse, l’inflation est une « situation ou un phénomène caractérisé par une hausse généralisée et continue du niveau des prix »3
  • Taux directeur : « Les taux directeurs sont les taux d’intérêt fixés par une Banque centrale (d’un pays ou d’une union monétaire), taux auxquels cette banque centrale accorde des crédits à court terme aux banques commerciales. »4
  • Dollars constants : « L’expression dollars constants renvoie aux dollars de plusieurs années exprimés selon leur valeur (« pouvoir d’achat ») au cours d’une année, appelée l’année de base. »5

Maintenant, il est vrai de dire que le prix médian des maisons a augmenté. Et de beaucoup ! Toutefois, plusieurs raisons, dont l’inflation, expliquent ces hausses de prix. Ainsi, en tenant compte de l’inflation, oui on constate que le prix médian a augmenté. En revanche, l’augmentation est beaucoup moins importante qu’elle n’y paraît à première vue. Sans considérer l’inflation, l’augmentation du prix médian des maisons unifamiliales est de 310 %. Avec l’inflation comme facteur, cette augmentation n’est plus que de 121 %, selon l’étude publiée par JLR.

 

L’immobilier entre les années 1980 et 2000

Entre les années 1980 et 2000, le prix médian des maisons unifamiliales croissait de façon constante. La Banque du Canada a dû réagir. Afin de freiner l’inflation, elle a élevé son taux directeur, ce qui a eu pour effet de faire baisser le prix de l’immobilier en dollars constants.

 

L’immobilier depuis les années 2000

Depuis les années 2000, le prix médian a augmenté. Mais les intérêts sur les prêts hypothécaires, eux, ont baissé. Le marché de l’immobilier s’en est inévitablement trouvé stimulé ! Mais on a assisté à un retour du prix médian semblable à l’inflation au cours des dernières années, et le marché de l’immobilier a connu un ralentissement, selon les données de l’étude.

 

Que comprendre de l’évolution du marché immobilier ?

Comme les taux d’intérêt sont bas, la plus grosse proportion du remboursement du prêt hypothécaire sert à rembourser le prêt lui-même, et non pas les intérêts, comme c’était le cas, il y a trente ans ! Donc, en considérant un taux d’intérêt constant, une maison achetée 250 000 $ aujourd’hui aura coûté beaucoup moins cher dans 25 ans, qu’une maison achetée au même prix, il y a 30 ans !

Vous souhaitez en savoir plus ? Demandez une consultation avec un courtier immobilier de Progrès Courtier !

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *